Autrefois appelée île de France, Maurice est une petite île située en plein cœur de l’archipel des Mascareignes. Avec une population de 1.2 millions d’habitants, l’île devenue depuis 1992 République de Maurice est aujourd’hui l’une des destinations touristiques les plus prisées au monde.

L’histoire de l’île Maurice

Colonisée dans un premier temps par les Hollandais qui lui donnèrent le nom de Mauritius, Maurice fut par la suite une colonie française. La ville doit d’ailleurs une part de son développement au gouverneur Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais. Mais quelques années plus tard, l’empire britannique prit possession de l’île. Très peu d’Anglais s’établirent sur Maurice au cours de cette période raison pour laquelle la langue n’est pas très développée aujourd’hui sur l’île. Le français et le créole restent les deux langues principales de Maurice.

 La culture de Maurice

La culture de l’île Maurice se caractérise par une impressionnante diversité de textes, de langues et d’imaginaires. Cela se comprend aisément lorsqu’on voit le nombre de civilisations ayant habité sur l’île. Arabes, hollandais, portugais, français, anglais côtoyèrent respectivement des chinois et des indiens Tout ceci donna naissance a une population de métis portant ici le nom de créoles.

La situation géographique sur l’île

L’île Maurice est située à 140 kilomètres au nord-est de l’île de la Réunion et à 855 kilomètres à l’est de Madagascar; elle couvre une superficie de 1865 km². Bordée par l’océan indien, Maurice bénéficie d’un excellent climat ainsi que de quelques dizaines de kilomètres de plages. Vous retrouverez la capitale, Port-Louis sur la côte ouest de l’île.

L’ économie à l’île Maurice

Depuis son indépendance en 1968, Maurice a connu une ascension fulgurante. L’agriculture était autrefois la principale source de revenus de l’île mais peu à peu, Maurice se tourna vers les secteurs industriels et financiers. Le tourisme joue également un rôle prépondérant dans l’économie du pays et tout est d’ailleurs mis en œuvre pour développer davantage ce secteur Même si le secteur du sucre et celui du textile restent fortement concurrencés par le géant de la Chine, Maurice s’appuie désormais aussi sur le secteur des services qui constitue de plus en plus un secteur de choix pour la modernisation du pays.